Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est moi


articles6 2285 (640x480)

Bonjour! Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Amandine et j'ai 12 ans. Bonne visite!

Recherche

Archives

Articles RÉCents

19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 12:30

Chapitre 4: En route pour le monde des fées

Sarah emporta toutes ses affaires, même ce qu'il y avait dans la piéce secrete. Le père de Sarah était en même temps heureux que Sarah devienne une fée, mais en même temps triste qu'elle parte. Il fallait une semaine pour aller du monde des humains au monde des fées. Sarah allait au pays des fées en bateau. Car il fallait traverser l'océan Atlantique pour aller au pays des fées. Sarah avait amené les petites fées, bien sur. Sarah et les petites fées était sur la plage de l'océan Atlantique, et Sarah libérat les petites fées pour qu'elle construirent le bateau. Les petites fées récitérent une formule magique:

-Bateau, bateau, bateau blanc, bateau beau, arrive, arrive, arrive sur la plage! Bateau, bateau, arrive sur la plage et emméne-nous au pays des fées!

Un bateau apparut, et Sarah et les petites fées montérent dans le bateau. Sarah demanda:

-N'y a t'il pas un moyen de transport plus rapide?

-Nous ne pouvons pas survoler l'océan Atlantique avec nos ailes, c'est trop long, et puis, tu n'a pas d'ailes.

-Mais les fées n'ont-elles pas un pouvoir de transportation?

-Si, mais on ne peux pas l'utiliser. C'est trop risqué quand on doit traverser l'océan.

-Je comprends. On peux aller au pays des fées depuis le pays des humains rien qu'en bateau, alors?

-C'est ça.

Six jours c'était écoulés, il ne restait plus qu'un jour pour qu'elle arrive au monde des fées. Le dimanche matin, elle étaient arrivées. Les petites fées essayer de réveiller Sarah, mais elles n'y arriver pas. L'une d'entre elles disa:

-Bon, les filles, je ne vois qu'une solution.

-Laquelle?

Demandérent les autres fées en même temps.

-Il faut lui jeter un sort pour qu'elle se reveille.

-D'accord!

Dirent les autres fées en même temps. Les fées récitérent une autre formule magique:

-Réveilli, réveilla, reveille-toi!

Sarah se reveilla. Elle était au pays des fées. Sarah n'en croyait pas ses yeux.

 

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 14:07

Chapitre 3: La décision de Sarah

En lisant la lettre de sa mère, elle comprit qu'elle devait aller au pays des fée. Sarah rester dans la piéce toute la nuit, a relire la lettre et a fouiller la piéce de fond en comble. Quand le père de Sarah se coucha, il remarqua que Sarah n'était toujours pas descendue. Il décida d'aller voir dans la chambre de Sarah. Il ne trouvit pas Sarah. Il ne réussi pas a trouver Sarah, car il ne pouvait pas pénétrer dans la "piéce secrete" celle ou était Sarah. Sarah resta dans la piéce. Elle n'avait pas envie de dormir. En lisant, en lisant et encore en lisant cette lettre, elle essaya de trouver ce qu'elle devait faire. Rester et ne pas devenir une fée pour rester vivre dans la maison avec son père? Partir au pays des fées? Elle savait qu'elle devait partir au pays des fées, mais en même temps, elle aimerait rester. Sarah savait ce que c'était, les bons et les mauvais cotés du monde des humains, mais pas ceux du monde des fées. Une fée se reveilla, même si c'était en pleine nuit.

-Sarahhhhh!

Chuchota-elle.

-Quoi?

-Sarahhhh!

-Mais quoi?

-Sarahhh! Alume l'ordia-teur!

-C'est quoi l'ordia-teur?

-C'est l'ordinateur magique. Maintenant, allez, allume l'ordia-teur, vite!

Sarah alluma l'ordia-teur* et vit une photo de sa maman.

-A quoi cela va-t'il me servir?

Demanda Sarah.

-Clique sur l'image!

Sarah cliqua sur l'image. Un tourbillon de paillettes sortit de l'ordia-teur.

Sarah s'éttona:

-Un livre?

-Ouvre ce livre!

Dit la fée. Sarah ouvrit le livre. Elle lit ce qui était écris:

-"Part au pays des fées, même si tu ne sais pas ce que tu va y trouver, tu est une fée, tu dois y aller." C'est quoi, ça?

Demanda Sarah. La fée avait disparu. La décision de Sarah était prise: Sarah prépara ses bagages pour le monde des fées. Demain, elle dirait a son pére qu'elle part au pays des fées.

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 11:23

Chapitre 2: "Le secret de la mère de Sarah"

Le père de Sarah ne savait plus quoi faire. Il fallait pourtant bien que Sarah aille au pays des fées. Mais Sarah n'avait jamais cru au fées, et son père pensait que même aprés lui avoir dit que sa mère était une fée, et que elle aussi était une fée, Sarah, cette fois, y avait cru. Mais elle ne voulait pas aller au pays des fées. Elle ne voulait pas vivre loin de ses deux parents, dèja que l'un d'entre eux (sa mère) était mort! Même si c'est vrai qu'elle avait un age ou elle pourrait vivre sans ses parents: on ne dirait pas que si, mais Sarah a 14 ans. Et au pays des fées, on peut vivre tout seul a partir de 14 ans, l'age de Sarah! Sarah se leva de sont lit et sortit de sa chambre. Elle vit une porte apparaitre devant elle. La porte était violette, elle disait ceci:

-Sarah, tu est la fille de Margaux, mon maitre! Tu a 14 ans, tu est désormais autorisée a te rendre dans cette piéce! ENTRE!

Sans dire un mot, Sarah entra dans la piéce, sans savoir ce qu'elle allait découvrir. Elle essaya d'ouvrir la porte.

-N'essaye pas de m'ouvrir! C'est ta mère qui avait la clé! Passe a travers moi, ce sera plus facile.

Sarah passa a travers la porte, et elle put donc entrer dans la piéce. Des miliers de petites fées dormaient sur des étagéres, remplies de chemises (en papier, pas les vétements!), de classeurs, et de livres pour étudier. Mais pas des simples livres pour étudier! Des livres pour étudier a l'école des fées! La mère de Sarah ne serait donc jamais allée dans le monde des fées, mais rester dans le monde des humains, mais quand même fait ses études de fée! Elle n'aurait donc jamais su a quoi ressembler le monde des fées? En découvrant ça, Sarah se demandait bien pourquoi elle voulait que Sarah aille dans le monde des fées, alors que sa mère était devenue une fée sans même y mettre un pied. Une petite fée qui était sur l'étagére se reveilla et dit a Sarah:

-A la mort de notre maitresse, Margaux, nous avions perdu nos pouvoirs magiques. Ton père, humain, ést incapable de devenir notre maitre, pour que nous retrouvons nos pouvoirs magiques. Mais toi, Sarah, tu est belle et bien la fille de Margaux! Tu est une fée! A présent, depuis que tu est entrée dans cette piéce, tu est devenue notre maitresse, notre protectrice! Grace a toi, Sarah, nous avons retrouver nos pouvoirs magiques!

Une autre fée sortit de l'étagére et apporta une lettre a Sarah.

-Lit ceci, Sarah.

Dit-elle. Sarah se mit a lire la lettre:

-"Ma chére Sarah, je tiens a ce que tu sache une chose: je n'ai jamais mis un pied dans le monde des fées. Je faisais mes études de fée car le monde des fées m'envoyer par colis les livres de cours, les baguettes magiques, et tout et tout. Quand je serai morte, tu deviendras la maitresse de mes petites fées, et tout ce qui est dans la piéce ou tu est sera a toi. Tu deviendras une fée, toi aussi. Pour que ton pére ne sache pas que je n'étais pas allée dans le monde des fées, je restais toute la journée dans cette piéce, 4 jours sur 7. Mais pour devenir une "vraie" fée, tu devras aller dans le monde des fées. Au revoir, Sarah.

Signé: Maman"

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:37

Sarah était une fille comme les autres. Elle ne se doutait pas qu'elle était une fée. Un jour, son père (sa mère est morte) décida de lui dire qu'elle était une fée quand elle rentra de l'école. A quatres heures, elle sortit de l'école, mais son père ne savait pas comment dire a sa fille qu'elle était une fée. Le père de Sarah n'était pas une fée. C'était sa mère qui était une fée, et c'est pour cela que Sarah était une fée. A peine Sarah avait-elle poussé la porte de la maison que son père dit:

-Sarah, j'ai quelque chose a te dire. A propos de toi, et de ta mère.

-Quoi donc?

Et Sarah alla dans l'escalier.

-Alors, quoi?

Répéta Sarah, vut que son père était terrifié a l'idée de dire a Sarah qu'elle est une fée.

-Heu... Sarah, tu est...

-QUOI???!!!

-Une fée!

-Une fée? Moi, une fée, pour de vrai?

-Ou... oui, pour de vrai. Tu tiens ça de ta mère, elle était une fée, elle aussi.

-Mais alors pourquoi je n'ai pas d'ailes?

-Tu... tu dois aller au pays des fées... mais seule les fées peuvent y aller, et je suis un humain...

-Je devrais vivre sans mon père! Ma mère est morte et il faut toi aussi que tu ne vive plus dans la même maison? Tu veux que je m'en aille?

-C'est parce que tu est une fée... il vaut mieux que tu vive dans le monde des fées...

-Il n'en est pas question!

Sarah montait dans sa chambre, trés en colére.

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 12:44

Test: est tu plutot Fleur, Soleilla ou Leyli?

 

Quelle est ta couleur préférée?

A. rose

B. orange

C. bleu

 

 

Quel pouvoir magique tu voudrais avoir?

A. les fleurs

B. le soleil (et la lune et les étoiles)

C. l'eau

 

 

Que voudrais-tu étre?

A. une fée

B. une star

C. une siréne

 

 

Résultats:

Plus de A:

tu est Fleur

 

 

Plus de B:

tu est Soleilla

 

 

Plus de C:

tu est Leyli

Partager cet article
Repost0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 13:05

J'ai fait du bricolage et je vais mettre des photos.

A bientot

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 14:46

Il était une fois une robe,

qu'une vendeuse de robes gardait

dans le grenier de sa boutique

car c'était une robe magique

La vendeuse un jour alla voir dans son grenier,

elle retrouvit la robe magique

pleine de poussiére, délaissée pendant tant d'années

La venseuse entendit la robe magique dire:

"Cher vendeuse, essaye-moi! Tu seras irrésistible dans moi!"

La vendeuse essaya la robe magique,

qui lui allait a merveille

la robe magique fit descendre la vendeuse de son grenier,

et tout les clients de la boutiques,

trouvaient la vendeuse irrésistible

 

Amandine Baffert

 

 

robe1.jpg

 

 


Partager cet article
Repost0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 20:18

Dans ce magasin toutes le chaussures volaient

C'était des chaussures magiques

Car c'était un magasin de chaussures magiques

Quand on les commandait,

Ces chaussures volaient ou elles devaient aller

La vendeuse était trés contente

De se débarrasser

De ces chaussures qui volaient

 

chaussurequivole.jpg

Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 20:52

J'en ai marre,

De cette magie

J'en ai marre,

Je veux étre une fée libre

J'en ai marre

De cette école magique,

J'en ai marre

Toutes le fées m'embéte

Je veux être une fée libre,

Pouvoir voler ou je veux

Sans que personne ne me dérange,

J'en ai marre

 

Amandine Baffert

 

 

feenoire2.jpg

Partager cet article
Repost0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 18:33

Il était une fois une humaine qui adorait chanter, et qui voudrait devenir une siréne. Un peu plus loin, au fond de la mer, il y avait une siréne qui détestait chanter. Sa grand-mère lui disait toujours:

-Tu n'utilise pas ton don de siréne, ma petite-fille! Nous, les siréne, avons une chance que personne d'autre ne peut avoir: nous avons une voix ensorceleuse.

-Si seulement tu te servée de ton don de siréne pour te trouver un mari!

Ajouta sa mère.

-Mais je déteste chanter! Et je n'ai pas envie d'avoir un mari! Je voudrai devenir une humaine et vivre librement!

Dit la siréne.

-Je sais... Tu voudrais sortir de l'eau... Mais tu sais que tu ne pourras pas sortir du royaume avant d'avoir

16 ans! Et tu sais bien que tu n'en a que 14!

Pendant ce temps, l'humaine regardé la mer en révant un jour de devenir une siréne. Mais ça mère et son père ne voulait pas. Il disait que les sirénes n'existait pas. Son père entra dans sa chambre.

-Pourquoi ne veut-tu pas sortir de ta chambre? Ca fait trois jours que tu n'est pas sortie!

Dit son père.

-J'ai envie d'attendre une siréne! Qu'elle me dise que je pourais étre siréne!

-Tu sais trés bien que les sirénes n'existe pas. Et si tu allais te promener a la mer?

-Bonne idée.

L'humaine descendit et alla a la mer. Elle vit la siréne a travers l'eau. Comme la siréne était toute seule ce jour la, elle alla sur le sable. L'humaine cria en voyant la siréne.

-Bonjour, humaine! Tu a dela chance: j'aimerais tellement étre une humaine comme toi!

Dit la siréne.

-Tu plaisante? C'est toi qui a de la chance: j'aimerais tellement être une siréne!

-Que dirais-tu qu'on échange? Proposa la siréne.

-D'accord! Mais je vais prevenir mes parents d'abord. L'humaine et la siréne allérent le dirent a leurs familles, et elles échangérent. La siréne et l'humaine était trés heureuse.

FIN

Partager cet article
Repost0