Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est moi


articles6 2285 (640x480)

Bonjour! Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Amandine et j'ai 12 ans. Bonne visite!

Recherche

Archives

Articles Récents

18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 16:20

articles5-4791--640x480-.jpg

Le cercle de la lune chapitre 3

Du point de vue de: Charlotte

Une semaine plus tard. Je voyais la dernière personne pousser le portail et partir. Moi, je reste car c'est moi qui ai les clés de l'école, je dois donc partir en dernier pour fermer le bâtiment. A un moment, les clés avait été confiées a Lune, mais elle oubliait tout le temps qu'elle les avait et partait presque tout le temps en première, ce qui causait des problèmes, car l'école restait ouverte la nuit, et un groupe de chiens volants s'étaient posés devant l'école, ils étaient entrés et avaient "visité" l'intérieur a leur manière, c'est-à-dire en courant partout...du coup, comme tout le monde y compris les professeurs disaient que j'étais sérieuse et responsable, on me confia les clés. Bref. Tout le monde était parti, je m'apprêtais a faire un premier tour avec la clé que j'avais enfoncé dans la serrure, quand j'entendis qu'on m'appelait.

-Charlotte! Charlotte!

La voix venait de la fenêtre a gauche de la porte, je regardais donc a travers cette fenêtre et vit qu'Ino était resté a l'intérieur de l'école. Aussitôt, j'enlevais d'un coup sec la clé de la serrure et ouvris la porte. Ino était devant. Il était arrivé arrivé cette année, comme moi.

-Au revoir, Charlotte, me disait-il.

Il s'en alla. J'allais moi aussi partir. Donc je partis, et le rattrapa.

-Tu est toujours là?! me dit-il avec étonnement lorsque je marchais a côté de lui. Je lui répondis que oui et je ne l'entendis plus, je croyais donc qu'il était parti chez lui. Mais, alors que j'étais presque arrivée, je sentis une présence derrière moi. Je retournais la tête et le vit.

-Ino, commençais-je, tu est sûr que tu ne t'es pas trompé de chemin? Nous sommes arrivés chez moi, là...

-Ah bon? C'est ici, chez toi? me demanda-t-il en montrant du doigt la maison en bois ou j'habitais.

-Oui...

-Il se trouve que ma famille (et moi) devaient venir ici ce soir, pour rencontrer ta famille. Mais je ne savais pas que c'était chez toi que nous devions venir.

-Quelle coïncindence! Alors entrons.

Alors que nous entrions, les autres ne nous entendaient pas, car ils étaient dans la salle a manger et pour y arriver, il fallait passer dans le salon et la cuisine. Nous entendions ma mère et celle d'Ino clamer ensemble:

-C'est bizarre qu'Ino/que Charlotte n'arrive pas!

Nous nous sommes mis a rire et les adultes (et aussi le grand frère d'Ino) nous entendirent. Ils entrérent dans la cuisine (c'était la pièce ou nous étions) et mon père me dit:

-Charlotte, ou tu étais passée? Pourquoi tu ne rentre pas a seize heures comme d'habitude?

-Et toi? compléta le père d'Ino en s'adressant a ce dernier.

Je fus la première a répondre.

-En fait, on m'a confié les clés de l'école, je dois donc partir en dernier en attendant que tous les élèves sortent! Et Ino était resté enfermé dans l'école, donc nous sommes partis en même temps.

Le grand frère d'Ino, Oni* emporta Ino et se mit a crier:

-INO!!!! TU SAIS TRES BIEN QU'IL FAUT QUE TU RENTRE A L'HEURE!!!

Cela ne me parut pas normal qu'Oni eu une réaction aussi brutale envers son frère; mais on m'a fait comprendre par la suite qu'Oni était toujours comme ça avec tout le monde. Ca promet... n'empêche, ça ne change rien a ce qu'il ne soit pas normal. La mère d'Ino et d'Oni se leva et parla a Oni:

-Nous sommes des invités, il ne faut pas crier dans la maison de ceux qui nous accueillent, enfin!

Je remercie Saîa (elle s'appellait comme ça) d'avoir dit ça, j'en avait vraiment marre de cette histoire, Oni ne pouvait donc pas se tenir tranquille?!

*

Nous sommes passés a table. Les adultes discutaient entre eux en même temps de manger (je me demande bien comment ils font), et Ino, Oni et moi restions a manger sans parler.

 

A suivre...

 

*Oni: dans le théatre No, le théâtre japonais avec des masques, Oni et le nom d'un démon, mais en fait j'ai choisi ce nom parce que c'est Ino en inversé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine - dans Mes oeuvres
commenter cet article

commentaires

Louna 19/02/2013 12:13


Toujours aussi bien! J'ai hate d'avoir la suite!!!

Marie-Jo 19/02/2013 08:55


   à suivre...