Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est moi


articles6 2285 (640x480)

Bonjour! Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Amandine et j'ai 12 ans. Bonne visite!

Recherche

Archives

Articles Récents

6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 20:10

nuit.jpg

Le cercle de la lune chapitre 1

Du point de vue de: Emilie

Biiip! Biiip! Biiip!

Le réveil sonnait. C'était le dimanche matin, et comme d'habitude, le dimanche matin, on accueille les nouveaux élèves. Bon, moi aussi, j'étais nouvelle il y a deux semaines, mais c'est incroyable comme je suis devenue populaire, en si peu de temps en plus. Tellement que j'ai été nommée comme nouvelle accueillante pour les nouveaux. Normalement, ça doit faire six mois qu'on arrive, et alors on peut avoir une "chance" de décrocher ce titre. Mais au bout de deux semaines, c'était déjà comme si j'étais là depuis un an, comme moi comme pour les autres. Je me levais, encore étourdie, et a moitié endormie, les cheveux tout emmêlés. Sur mon bureau, la liste des nouveaux était là, comme chaque dimanche matin. Je la pris de ma main gauche et parcourut les noms en les regardant vaguement. Etonnament, il y avait beaucoup de nouveaux cette année. La moyenne du nombre de pages de la liste était environ de 2 ou 3 pages, mais là, 6 pages étaient agrafées. Les noms sur la liste n'étaient pas par ordre alphabétique, mais pas ordre de ceux qui se sont inscris pour la nouvelle année. En premier, il y avait Astrid Taca. Ensuite Ino Bore, Charlotte Locar, Lune Sik, Léo Giza, Antoine Fojita... les noms étaient chacun sur une ligne, et comme chaque dimanche, je me perdais dans ces prénoms mélangés, et comme d'habitude, il suffisait que ma soeur, Hélie, vienne entrer sans prévenir en me criant "Emilie, tu va être en retard!" pour me sortir de mon état mi-endormi mi-réveillé. Ca faisait ça tout les dimanche matins, et ce matin-là aussi.

-Emilie, tu va être en retard!

Je lui fis signe de sortir, et me dirigea vers mon armoire pour m'habiller. J'avais 14 ans, et j'avais atteint ma taille définitive a 12 ans. Alors c'était la deuxième année que je me retrouvais plantée devant mon armoire, avec presque tout le temps les même habits. Bien sûr, j'en achetais parfois de nouveaux, ou on m'en offrait pour mon anniversaire ou NoËl, mais c'est-à-dire que je n'avais pas trop le temps de m'en acheter, vu que mon nouveau titre de nouvelle accueillante pour les nouveaux me prenait énormément de temps. Sur ces pensées, je poussais un soupir et me mit a chercher un t-shirt.

*

J'arrivais presque. Je distinguais déjà le portail bleu au ondulations et formes étranges de l'école. Je portais un t-shirt manches courtes plutôt large, gris avec le logo de l'établissement dessus, un pantalon noir près du corps et des baskets bleues et blanches. J'avais les cheveux longs et châtain, et les yeux verts émeraude. J'avais un sac a dos basique, dans lequel je transportais mes affaires de cours, et la liste, pour faire l'appel des nouveaux. C'est pour s'assurer que tout les nouveaux inscrits seront présents ce dimanche matin. Je poussais le portail, et entra dans l'école. Dans la cour, je voyais les élèves qui étaient déjà là depuis quelques temps, mais aussi des gens que je n'avais jamais vu, sûrement les nouveaux. Le bruit de la cloche qui annonçait le début de la classe retentit, et tout le monde, y compris moi, s'engouffra a l'intérieur du bâtiment. Dans la première salle de classe, tout le monde bavardait, les meilleur(e)s ami(e)s s'installaient a deux places a côté, les amoureux se tenaient la main, les gens qui s'étaient disputés se jetaient des regards noirs avant d'aller s'installer chacun a un bout de la pièce. Et puis des gens qui étaient seuls s'installaient, sans un bruit. Je m'assis moi aussi, avant d'entendre les claquement de talons de la professeure, Madame Cécile Taron, qui arrivait. Arrivée devant son bureau, elle tapa du pied.

-Silence! dit-t-elle. Aujourd'hui, nous accueillons des nouveaux élèves, ils faut donc leur faire un bon accueil.

Madame Taron n'avait pas l'air de se rendre compte que c'était, en fait, surtout les nouveaux qui faisaient du bruit. Elle continua:

-Mes chers élèves, l'établissement du Croissant De Lune est fier de vous accueillir et vous remercie de vous être inscrits, et pour les autres, de revenir. Maintenant, j'appelle Emilie Wagta, l'accueillante pour les nouveaux, qui va lire la liste. Dés que vous entendrez votre nom, vous pouvez signaler que vous êtes là.

A peine eu-t-elle fini sa phrase que je montais. J'avais l'habitude, maintenant. Je m'installa a côté de Madame Taron et posa mon regard sur le premier nom.

-Astrid Taca, dis-je, veuillez nous signaler votre présence.

Une fille a peu près au milieu de la salle se leva brusquement, comme si elle avait sursauté.

-Présente! cria-t-elle en levant sa main pâle.

Je pris le temps de voir comment elle était, afin de me souvenir d'elle. Elle avait les cheveux noirs et longs, frangés, avec des mèches roses. Elle portait un débardeur rose clair avec de la dentelle rose fuschia et des boutons blancs, par-dessus un haut a manches longues en dentelle noire, dont le bout des manches étaient blancs; elle avait une mini-jupe rose fuschia avec encore de la dentelle, cette-fois rose clair, et en dessous un collant blanc un peu transparent, et par-dessus son collant, de longues chaussettes noire qui lui arrivait au genou, et des chaussures a semelles compensées roses. Elle portait du vernis a ongle noir, du maquillage pour les yeux noirs, et du rouge a lèvres violet lilas. Après l'avoir mémorisée, je passa au nom suivant.

-Ino Bore, veuillez nous signalez votre présence.

*

Après avoir passé tout les noms en revue, il n'y avait pas école puisque c'était dimanche. Astrid fût la première a sortir de la salle, suivie par Lune Sik, une fille au regard bleu nuit plein de curiosité. Je me demandais bien qui était Astrid. Alors je sortis pour essayer de la rattraper. Elle avait un casque de musique noir relié a son baladeur rose, et je réussis a voir qu'elle écoutait The death of Santa Claus de Daphné. Elle sortit de la cour, et je la suivis, et l'appela.

-Astrid!

Je ne savais pas si j'avais bien fait de l'appeler par son prénom, car elle avait l'air d'assez mauvais caractère. Mais elle enleva son casque de sa tête, éteint son baladeur et me sourit en disant:

-Oui?

-Ah, euh...Je me demandais ce que tu étais. Si tu est a l'école du Croissant De Lune, tu dois bien avoir des pouvoirs magiques...

Elle ne me répondit pas et je rougis, embarassée. Aurais-je du ne pas lui poser cette question? Allais-t-elle se mettre en colère? Non, parce qu'Astrid finit par répondre.

-Je suis une vampire. Et j'ai aussi un don: je peut faire disparaître ce que je veux. Et toi?

Elle était toujours aussi souriante.

-M...Moi? Je suis une fée. La fée de la terre...

J'avais parlé moins fort en disant "la terre".

-Super, a répondu Astrid. Tu veux qu'on aille se promener?

-D'accord!

Astrid et moi partons donc vers la rue Visza. Elle me prit par surprise en me posant une question:

-Tu est au Croissant De Lune depuis combien de temps?

-2 semaines seulement. Et pourtant, je suis déjà le nouvelle accueillante pour les nouveaux...

-A quoi consiste ce travail? Dans mon ancien collège, je n'en ai jamais entendu parler.

-Hé bien, c'est moi qui doit appeler les nouveaux élèves, ceux qui sont sur la liste. Et aussi vérifier s'ils sont toujours là. Et plein d'autres choses... En gros, c'est un/une responsable des nouveaux élèves.

Cette fois-ci, elle ne répondit pas, et nous continuâmes a marcher.

 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine - dans Mes oeuvres
commenter cet article

commentaires

Louna 09/01/2013 21:12


Ha ouais? Alors c'est juste une coincidence!! Elle est bien la chanson? Et quand ma mère a lu ton histoire (elle trouve ca super!), elle pensait aussi que Astrid pouvait ressembler aux Monster
High!...

Amandine 10/01/2013 21:11



Moi, j'adore la chanson, mais il faut aimer, quoi, et pas tout le monde aime. Et c'est fait exprès que Astrid ressemble a une monster high, comme je l'ai dit dans un commentaire précédent.




Amandine 08/01/2013 23:01


Pour le style d'Astrid, je me suis inspirée de la poupée Monster High d'une amie... en plus je trouvais que Astrid lui allait bien. La chanson mentionnée ("The death of Santa Claus") existe
vraiment, même que je l'écoutais en écrivant ce chapitre...

Louna 08/01/2013 20:36


J'adore le début de ton histoire!! D'ailleurs ca me rappelle un roman, "Ange et cie", ou une fille de 13 ans se fais renverser par une voiture le lendemain de son anniversaire et arrive aussi
dans un collège, et elle se fait une amie qui a le même caracère qu'Astrid de la même facon!!! Je ne sais pas si ce n'est qu'une coincidence mais en tout cas c'est génial!!! (et j'adore le style
vestimentaire d'Astrid, même si j'aurais du mal a m'habiller comme ca pour le collège...^^^)

Amandine 08/01/2013 22:58



Seulement, c'est un collège spécial... mais ce roman ça me dit rien, je ne l'ai pas lu, je ne peux pas dire que je m'en suis inspirée donc...



marie-jo 07/01/2013 09:01


En avant pour de nouvelles aventures...